• Faial et Pico

    Après Florès c'est vers le port de Horta sur l'ile de Faial que nous avons pointé notre étrave. Nous passerons vite fait sur la nav' entre les deux iles qui nous a pris 48h faute de vent et de moteur! Nous avons tiré des bords toute la nuit devant l'ile sans avancer une ramée! Bon, bref, on est quand même arrivé à l'heure pour aller chercher ma soeur à l'aéroport. Elle est venue passer une semaine avec nous sur le bateau. 
    Une bien belle semaine durant laquelle nous avons partagé notre temps entre rando, peter's bar et pipeletage!! Le service de bus n'étant pas du tout adapté pour les randonneurs, nous avons loué une voiture pour pouvoir voir tout ce qu'il y avait sur notre planning: rando autour de la caldeira, ballade le long des levadas (système d'irragation), montée du phare de capelinhos (un phare qui est devenu inutile suite à une éruption volcanique, seul le phare à tenu), visite du musée de la baleine dans une ancienne usine baleinière, visite d'un petit aquarium, apéro au peter's bar, repas au peter's bar, digestif au peter's bar...

    Faial et Pico

    Plage de Porto Pim et port de Horta au second plan

    Faial et Pico

    Marie et Anna! Qui est qui?!!

    Faial et Pico

    Gin tonic au Peter's bar

    Faial et Pico

    Peter's bar

    Faial et Pico

    Récidive du dessin sur digue + rafraichissement du dessin de mes parents

    Faial et Pico

    Cratère de la Caldeira

    Faial et Pico

    Le phare de capelinhos

    Faial et Pico

     

    A l'intérieur du phare

    Faial et Pico

    Les soeurs le long des levadas!

    Faial et Pico

    A l'entrée d'un tunnel qui menait dans un cratère.

    Faial et Pico

    Pico et son nuage

    Faial et Pico

    Nous avons aussi pris la navette inter ile pour aller passer une journée sur l'ile de Pico. Pour cause de nuages nous ne sommes pas monté au sommet du volcan. Par contre nous avons fait une belle rando entre les vignes. Celles ci sont plantées dans de petites parcelles délimitées par des murets de pierres de lave. Des milliers de petits murets, un travail titanesque pour monter tout ça. Et la récolte ne doit pas être triste non plus!

    Faial et Pico

    Moulin

    Faial et Pico

    Entre les murets des parcelles de vignes

    Sur Pico nous avons aussi fait la visite guidée d'un tunnel de lave. C'était vraiment très impressionnant et nous ne regrettons vraiment pas de l'avoir faite malgré l'augmentation du prix! C'est un tunnel long de 5km avec plusieurs petites ramifications. Nous avons fait 45 minutes sous la terre, une des ramification nous permettant de retrouver la sortie sans passer deux fois au même endroit. C'était génial, la lave avait formé comme une route lisse à certains endroits avec notamment un virage qu'on aurait dit fait par l'homme. On pouvait même voir les ondulations de la lave que l'on voit généralement sur les films. Et à l'intérieur, une fois les lampes coupées on n'y voyait rien. Mais rien de rien vraiment, même pas notre main ajitée devant nos yeux! C'était superbe! Désolée pour tous ces superlatifs mais vraiment on le pense, à recommander plutôt 2 fois qu'une.

    Faial et Pico

    Nous deux... ou l'élégance même!!

    Faial et Pico

    La sortie du tunnel de lave

    Faial et Pico

    Dans le tunnel

    Sinon, nos rando nous ont aussi bien plut, nous avons découvert des paysages différents à chaque fois que ce soit sur Faial, sur Florès ou sur Pico. Les 3 iles sont vraiment différentes. Autant Florès était verte de partout, autant Pico elle est noire. Quand à Faial elle oscille un peu entre les deux.

    En bref une très belle escale que cette dernière aux Açores. Ca compense grandement les moments désagréables de la transat! Ils sont (presque) déjà oubliés!
    Et maintenant c'est la fin de notre voyage. Nous mettrons le cap sur Roscoff dès demain pour une arrivée prévue dans une dizaine de jours. La météo est assez bonne même si elle ne prevoit pas trop de vent pour le départ.

    « Florès Suite et fin... »

  • Commentaires

    1
    Pascale Delvigne
    Lundi 8 Juillet 2013 à 14:42

    Nous aussi nous avons adoré les Acores et nous avons très envie d'y retourner.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :